Pessac-Léognan - Rouge

Pessac-Léognan - Rouge

L’AOC Pessac-Léognan est une appellation assez récente puisqu’elle date de 1987. Cela étant, elle possède un terroir très ancien qui date du Moyen-âge. Située aux abords sud, sud-ouest de Bordeaux, l’appellation regroupe tous les grands crus classés des Graves dont le mythique Château Haut-Brion. Elle produit beaucoup de vins rouges (67 000 hl/an sur 1 300 ha) et quelques vins blancs secs (15 000 hl/an sur 265 ha).

Composés de graves, de graviers, de galets roulés, de sables et d’argiles, le sol permet aux cépages rouges (cabernet-sauvignon, de merlot, de cabernet franc, de petit verdot et de malbec) et aux cépages blancs (sauvignon et de sémillon) d’avoir une expression typique. C’est cette combinaison qui donne son style si particulier aux vins de Pessac-Léognan.

Le vin pessac-léognan rouge revêt une robe rouge profond et intense paré de reflets violets, elle est brillante et annonce déjà la qualité du vin. Le nez est très fin et délicat, sur des arômes primaires de fruits rouges comme la mûre et le cassis, progressivement le bouquet dévoile des notes florales, de violette, celles de l’élevage, avec beaucoup de classe et de distinction. En bouche, c’est un vin d’une longueur exceptionnelle, l’attaque est souple et dévoile une matière profonde, fine, qui laisse transparaître peu à peu des tanins puissants, mûrs et fins, la palette aromatique est très élégante et persistante, la finale est très longue. Les grands crus sur les millésimes de légende comme 1947, 1961, 1989 et 1990 peuvent atteindre leur maturité après plus de 50 ans ! C’est un régal sur des gibiers fins à chair tendre. La température de dégustation doit être de 16°C, le passage en carafe est préconisé. 

  • Trier par Taille

  • Trier par Prix

  • Carbonnieux - Rouge Carbonnieux - Rouge

    Carbonnieux - Rouge

    De €33.00 - À €36.00
    Coup d'oeil
    Carbonnieux - Rouge

    Carbonnieux - Rouge

    €33.00

    Carbonnieux – Rouge

    Sur les 50 hectares qui produisent le vin rouge à Carbonnieux, le cabernet sauvignon, qui représente 60% de l’encépagement, s’exprime pleinement sur les sols de graves profondes, tandis que les 30% de merlot se répartissent entre les graves fines et les sols argileux.

    Outre ces deux cépages, on trouve 7% de cabernet franc, et 3% de petit verdot et de carménère, avec une moyenne d’âge des vignes de 27 ans. La cuvaison à basse température dure pendant 3 à 4 semaines dans des cuves inox thermo-régulées, et s’accompagne de remontages périodiques. A l’issue des fermentations, le vin est transporté par gravité dans le chai où il est mis en barriques de chêne merrain ( dont 35 à 40% de fûts neufs, 1/3 de fûts d’un an ) pour entamer un élevage qui va durer de 15 à 18 mois.

    Les vins rouges du Domaine Carbonnieux ont progressé de façon significative cette dernière décennie. AOC Pessac-Léognan, Grand Cru Classé de Graves, les Vins Rouges Château Carbonnieux offrent une couleur bordeaux intense caractéristique du terroir remarquable de ce domaine et se révèlent après plusieurs années de garde comme des vins complets et classiques, avec de riches arômes de fruit et une belle complexité gustative.

     

    Château Carbonnieux

    C'est à travers une longue histoire dont l'origine remonte au XIIéme siècle que le domaine de Carbonnieux, situé sur la commune de Léognan, a cultivé la vigne. Les Bénédictins, moines de l'Abbaye de Sainte-Croix, remettent le vignoble en ordre au XVIIIéme siècle. Les moines profitèrent de la grande limpidité des vins blancs pour les baptiser "Eau Minérale de Carbonnieux", afin de les exporter à Constantinople où ils furent très appréciés par le Grand Turc. C'est une favorite du Harem, native de Bordeaux, qui fut à l'origine de ce subterfuge.

    Situé sur un point haut de la commune de Léognan, le sol de Carbonnieux, composé d'un terroir graveleux en légère pente vers le nord-ouest, est parfaitement drainé par un cours d'eau nommé l'Eau Blanche.

    Les 92 hectares de vignes sont plantés pour moitié en blanc et pour moitié en rouge, sur des parcelles dont la texture du sol semble plus adaptée pour l'un ou l'autre des cépages.

    Les récoltes des raisins blancs sont toujours parmi les premières du Bordelais. Les fermentations contrôlées à basses températures durent de 3 à 4 semaines, le vin élaboré fera un vieillissement d'environ 10 mois en barriques.

    Pour le rouge, le vieillissement traditionnel du Bordelais dure de 18 à 24 mois en barriques selon la qualité et l'évolution du millésime.

    http://www.carbonnieux.com
  • Carmes Haut-Brion Carmes Haut-Brion Coup d'oeil
    Carmes Haut-Brion

    Carmes Haut-Brion

    €150.00

    Carmes Haut-Brion

    Les vendanges sont manuelles. La vinification est conduite de façon parcellaire en petites cuves inox thermorégulées (40 à 80 hl). La fermentation malolactique s’effectue en barriques. Le vin est ensuite élevé 18 mois en barriques de chêne (50% neuves).

    Le vin est harmonieux, délicat et élégant, bénéficiant pleinement de l’apport du Cabernet Franc. Ses arômes sont complexes, marqués par les fruits rouges et par les nuances fumées typiques de l’appellation. Il faut en général l’attendre 5 à 10 ans mais son bon potentiel de garde lui permet de révéler pleinement toute sa grande richesse au-delà.

     

    Château Les Carmes Haut-Brion

    Le vignoble de 4,7 ha, situé à cheval sur Pessac et Bordeaux et à proximité immédiate de Haut-Brion, s’étend sur des sols de grosses graves, de sables et d’argiles sur sous-sol calcaire. Bien orienté, il bénéficie d’un ensoleillement et d’un drainage de bonne qualité. L’encépagement est constitué de Merlot (55%), Cabernet-franc (30%) et Cabernet sauvignon (15%). L’âge moyen des vignes est de 35 ans et la densité de plantation de 10.000 pieds/ha. Le travail de la vigne est mené de façon traditionnelle avec un objectif qualitatif de maîtrise des rendements.

    L’histoire des Carmes Haut-Brion remonte au XVIe siècle et bénéficie dès sa naissance de la plus grande constance. C’est en 1584 que le seigneur de Haut-Brion Jean de Pontac fit don aux Grands Carmes d’un vaste moulin agrémenté de prés et de vignes. Havre de paix et jardin d’abondance, l’endroit était alimenté en eau vive et pure grâce à l’intarissable source de la fontaine dite « d’eubrion ».

    Le terroir s’étend sur deux ondulations séparées par Le Peugue et associe des sols naturellement filtrants constitués en proportions variables de graves, d’argile et de sables. L’alliance unique du terroir et du microclimat dessine l’élégance et la finesse des vins des Carmes Haut-Brion.

    www.carmes-haut-brion.com

  • Clémentin de Pape Clément Clémentin de Pape Clément

    Clémentin de Pape Clément

    De €30.00 - À €35.00
    Coup d'oeil
    Clémentin de Pape Clément

    Clémentin de Pape Clément

    €30.00

    Clémentin de Pape Clément

    Vendanges manuelles en petites cagettes avec un premier tri à la vigne. Égrenage totalement réalisé à la main. Mise en cuves bois à la main par gravité. Macération pré-fermentaire à basse température. Pigeages concentriques manuels. Ecoulage direct en barriques neuves par gravité, sans aucun pompage. Élevage de 18 mois en barriques de chêne français.

    Oeil : Robe sombre Nez : Jolies notes fumées Bouche : Elegant et raffiné avec une bonne structure tannique. Un vin intense, raffiné, avec un bouquet large et riche, des tanins structurés et la complexité de son appellation. On notera, dans le 2008, la discrète présence de cabernet franc et de petit verdot. Tous sont des vins de bonne garde. 46% Cabernet Sauvignon, 49% Merlot, 3% Cabernet Franc, 2% Petit Verdot

     

    Château Pape Clément

    Depuis 2001, plus de 200 personnes procèdent minutieusement à la cueillette en petites cagettes et à l’égrenage à la main (opération qui consiste à séparer la baie de la rafle). Le Château Pape-Clément demeure à ce jour le seul Grand Cru de Bordeaux à choisir une telle procédure sélective pour l’ensemble de sa production.  Les 18 à 22 mois d’élevage en barriques de chênes français qui suivent, sont le fruit d’une expérimentation permanente et infinie. Le choix des types de barriques utilisées est minutieux ; nous recherchons en effet la parfaite adéquation entre l’origine des forêts des chênes français utilisés et nos différents lots et cépages.

    L’incidence des terroirs n’est pas un privilège de la viticulture, les terroirs ont aussi une large influence sur la typicité des bois de chênes. Une fois encore pour aller vers l’excellence, nous travaillons avec 13 tonneliers fournissant 27 types de barriques différents ce qui amène une extraordinaire complexité à nos vins.

    Situé dans la région des Graves, aux portes de Bordeaux le vignoble de Pape-Clément se distingue par ses sols, tantôt à dominante argileuse, tantôt à dominante graveleuse. Les blancs et les merlots sont plantés dans les terres où l’argile domine, le cabernet sauvignon et le petit verdot dans celles où domine la grave, afin que chaque cépage puisse exprimer sa typicité sur son terroir de prédilection.

    http://www.bernard-magrez.com/fr/content/chateau-pape-clement

  • De Fieuzal Rouge

    De Fieuzal Rouge

    De €35.00 - À €55.00
    Coup d'oeil
    De Fieuzal Rouge

    De Fieuzal Rouge

    €35.00

    De Fieuzal - Rouge

    Le château Fieuzal élabore son Pessac-Léognan à partir de cabernet sauvignon, de merlot, de cabernet franc et de petit verdot répartis sur 70 hectares d'une croupe graveleuse qui jouxte le chai. La nature siliceuse des sols, le matériel végétal, la qualité du drainage, l'ensoleillement assurent le développement de baies de petites tailles, riches et concentrées.

    Les raisins vendangés à la main sont triés par grappes puis par baies, avant une vinification dans des cuves thermorégulées qui permet d’extraire la quintessence de chaque fruit et de chaque cépage. L'élevage se déroule ensuite dans des barriques de chêne pendant 12 à 18 mois et avec moins de la moitié de bois neuf.

    Ainsi voit le jour un Pessac-Léognan remarquable par sa texture, son fruité, sa finesse et ses belles dispositions à la garde. Sa richesse le rend intéressant à boire après 3 ans de cave comme après 10 ans.

     

    Château de Fieuzal 

    Situés au cœur du berceau historique des vins de Bordeaux, c'est à dire Pessac-Léognan, les 80 hectares du domaine de château de Fieuzal occupent une croupe graveleuse unique hautement favorable aux principaux cépages bordelais, à savoir le merlot, le cabernet sauvignon, le cabernet franc, le petit verdot, le sauvignon, le sémillon et la muscadelle.

    Le domaine appartient depuis 2001 à Brenda et Lochlann Quinn, deux irlandais passionnés par le vin français et qui s’attachent à perpétuer le caractère unique du domaine en préservant la typicité et l'authenticité des vins Fieuzal. Pour cela, le vignoble est l’objet de toutes les attentions et bénéficie d’une gestion différenciée par parcelles, à même de révéler les atouts de ce terroir d’exception.

    L’équipe renouvelée du château est dirigée depuis 2007 par le jeune vigneron de talent Stephen Carrier, qui œuvre avec rigueur et passion à une quête de la perfection. Matérialisant et poursuivant ce vaste élan de renouveau, le projet de rénovation est aujourd’hui achevé – nouveau chai en 2011 – pour permettre l'ascension de château de Fieuzal vers toujours plus de finesse et d’excellence.

    http://www.fieuzal.com

  • Domaine de Chevalier Rouge

    Domaine de Chevalier Rouge

    De €53.00 - À €75.00
    Coup d'oeil
    Domaine de Chevalier Rouge

    Domaine de Chevalier Rouge

    €53.00

    Domaine de Chevalier - Rouge

    Le domaine de Chevalier, Grand Cru Classé de Graves dans l'appellation Pessac-Leognan, élabore son grand vin rouge à partir de 37 hectares de vignes où domine le cabernet sauvignon avec 64% de la surface. A ses côtés, on trouve 30% de merlot et ensuite, des traces de cabernet franc et de petit verdot. Le terroir est des plus particuliers car marqué par l'influence de la forêt qui entoure et isole les vignes. Le sol est composé de graves sur un substrat argilo-graveleux.

    Après des vendanges manuelles et triées avec minutie, le domaine du Chevalier vinifie ce vin dans des cuves inox plus larges que hautes, pour favoriser l'extraction des tanins et de la couleur, avant un assemblage qui ne retient que la moitié des lots. L'élevage s'étale ensuite sur une durée de 12 à 24 mois selon le millésime, dans des barriques neuves à moitié, environ.

    Ainsi voit le jour un vin qui porte les valeurs de son terroir : densité et profondeur, complexité et finesse, avec une belle aptitude à la garde.

    65% cabernet sauvignon, 30% merlot, 5% cabernet franc

     

    Domaine de Chevalier

    Situé à Léognan, en bordure de la grande forêt de pins des Landes, le Domaine de Chevalier est d'origine très ancienne. Dès la fin du XVIème siècle, la propriété porte le nom d'origine gasconne, de « Chibaley ». En 1865, Jean Ricard, négociant et propriétaire de plusieurs crus réputés de Léognan, acquiert et restaure le Domaine de Chevalier. Dès 1900, son gendre Gabriel Beaumartin, négociant en bois international, puis en 1948, son petit fils Claude Ricard, donneront au Domaine sa réputation actuelle en instaurant, lors des vendanges, la rigoureuse sélection des raisins par tries successives, qui feront du Domaine de Chevalier Blanc l'un des meilleurs vins blancs secs du monde. En 1983, la famille et la Holding Financière Bernard, négociants en eaux de vie de vin et également négociants en grands vins de Bordeaux acquièrent le Domaine. Depuis, c'est Olivier Bernard qui dirige la propriété avec la même passion que ses prédécesseurs

    Au milieu de la forêt de Léognan, une clairière de vignes de 35 ha tient lieu de royaume aux cépages bordelais, lieutenants fidèles du Domaine de Chevalier. Rare propriété de Bordeaux à ne pas arborer le titre de Château, elle porte l’épée de la noblesse et le heaume de la valeur ! C’est en conséquence un domaine renommé, reconnu comme tel car classé en blanc et rouge dans l’élite des crus de Graves et de Pessac-Léognan, l’appellation qui les porte.  Depuis 1983 la propriété est acquise par la famille Bernard, et est gérée depuis lors par Olivier Bernard qui perpétue la tradition d'excellence de ce Domaine d'exception. Olivier Bernard a également fait l'acquisition d'un domaine au coeur du Sauternais : le Clos des Lunes. Les 25 ha de vignes de Sauvignon et de Sémillon produisent un vin blanc sec de haute qualité, distingués en trois cuvées : Lune d'Or, Lune d'Argent et Lune Blanche.

    www.domainedechevalier.com

  • Esprit de Chevalier Rouge Coup d'oeil
    Esprit de Chevalier Rouge

    Esprit de Chevalier Rouge

    €26.00

    L’Esprit de Chevalier – Rouge

    C’est grâce à une approche sélective et à un terroir tout à fait unique que le domaine de Chevalier est reconnu pour son aptitude à élaborer régulièrement des grand vins, y compris dans les petits millésimes. Cette philosophie s’exprime d’abord dans la sélection drastique de la récolte, qui conduit parfois les acteurs du vignoble à opérer cinq tries successives lors des vendages, selon l’évolution de la maturité.

    Ensuite, depuis 1986, la plantation de jeunes vignes a nécessité l’assemblage d’un deuxième vin, en rouge et en blanc, baptisé l’Esprit de Chevalier. Outre le vin issu des jeunes vignes, celui-ci intègre les cuvées qui n’ont pas tout à fait la structure et la précision du Grand vin.

    Le Rouge, ces cuvees doivent néanmoins être suffisamment complexes, équilibrées, structurées, surtout élégantes et raffinées pour repecter l’image de Chevalier. L’Esprit de Chevalier rouge est ainsi un vin charmeur qui, en général, s’apprécie plus rapidement que le Grand vin.

     

    Domaine de Chevalier

    Situé à Léognan, en bordure de la grande forêt de pins des Landes, le Domaine de Chevalier est d'origine très ancienne. Dès la fin du XVIème siècle, la propriété porte le nom d'origine gasconne, de « Chibaley ». En 1865, Jean Ricard, négociant et propriétaire de plusieurs crus réputés de Léognan, acquiert et restaure le Domaine de Chevalier. Dès 1900, son gendre Gabriel Beaumartin, négociant en bois international, puis en 1948, son petit fils Claude Ricard, donneront au Domaine sa réputation actuelle en instaurant, lors des vendanges, la rigoureuse sélection des raisins par tries successives, qui feront du Domaine de Chevalier Blanc l'un des meilleurs vins blancs secs du monde. En 1983, la famille et la Holding Financière Bernard, négociants en eaux de vie de vin et également négociants en grands vins de Bordeaux acquièrent le Domaine. Depuis, c'est Olivier Bernard qui dirige la propriété avec la même passion que ses prédécesseurs

    Au milieu de la forêt de Léognan, une clairière de vignes de 35 ha tient lieu de royaume aux cépages bordelais, lieutenants fidèles du Domaine de Chevalier. Rare propriété de Bordeaux à ne pas arborer le titre de Château, elle porte l’épée de la noblesse et le heaume de la valeur ! C’est en conséquence un domaine renommé, reconnu comme tel car classé en blanc et rouge dans l’élite des crus de Graves et de Pessac-Léognan, l’appellation qui les porte.  Depuis 1983 la propriété est acquise par la famille Bernard, et est gérée depuis lors par Olivier Bernard qui perpétue la tradition d'excellence de ce Domaine d'exception. Olivier Bernard a également fait l'acquisition d'un domaine au coeur du Sauternais : le Clos des Lunes. Les 25 ha de vignes de Sauvignon et de Sémillon produisent un vin blanc sec de haute qualité, distingués en trois cuvées : Lune d'Or, Lune d'Argent et Lune Blanche.

    www.domainedechevalier.com

  • Hannetot

    Hannetot

    €18.00
    Coup d'oeil
    Hannetot

    Hannetot

    €18.00

    Hannetot

    Au Château HANNETOT, les vendanges ont été conduites de façon graduelle en prenant tout le temps nécessaire à la parfaite maturité des raisins sur les différentes parcelles. Les baies - particulièrement petites - alliaient une belle concentration phénolique et une forte acidité, gage de fraîcheur et de conservation.

    Après des vinifications durant lesquelles l’extraction a été finement dosée, l’élevage de 18 mois en fûts de chêne a conduit à élaboration d’un vin à la fois frais, délicat et équilibré.

    La robe est intense. Le bouquet est fin et s’accompagne d’une très belle expression aromatique. L’attaque en bouche est fraîche et veloutée, les tanins sont tendres. La finale est toute en longueur et en équilibre.

    Compte tenu des conditions exceptionnelles qui ont régné sur l’ensemble du vignoble bordelais, l’année 2010 peut être classée parmi les meilleures. Dans de telles circonstances, ce type de millésime dispose d’un très important potentiel de garde.

    Le Château HANNETOT peut être consommé dès maintenant mais l’optimum de son expression aromatique et gustative devrait se révéler dès 2016-2017. Le potentiel de garde est de 10 à 12 ans.

     

    Château Hannetot

    En 2006, Xavier Beaumartin reprend les rênes de la propriété. Après une carrière dans le secteur industriel et son engagement parallèle dans le renouveau du Château Laroque à Saint-Emilion (www.chateau-laroque.com), Xavier Beaumartin choisit de donner une nouvelle perspective aux vins du domaine familial, serti dans les vignobles de Pessac-Léognan.

    Il a passé ici son enfance, alors, forcément, il entretient un lien fort avec ses terres. A l’époque, le château produisait un vin très apprécié, mais plutôt confidentiel, réservé aux proches. Xavier Beaumartin veut aller plus loin. Il engage alors des travaux conséquents et repense entièrement l’ensemble du cycle d’élaboration des vins.

    L’idée est simple : exprimer avec sincérité le potentiel de ce beau terroir. L’élevage s’effectue avec douceur et tact, dans le respect des méthodes et gestes traditionnels.

    Les quatre petits hectares, qui ne resteront définitivement que quatre, recèlent un trésor incomparable : des parcelles aux natures très différentes. L’une est d’argile, l’autre de calcaire, la dernière de graves. Les cépages trouvent ainsi exactement terre à leurs pieds. Ils sont au nombre de trois : le merlot, le cabernet franc et le cabernet sauvignon.

    Dans le même esprit, s’érigent aujourd’hui des chais totalement modernisés.

    Ainsi se dessine une belle idée de ce que le Château Hannetot sera.

    http://www.chateau-hannetot.com

  • Haut-Bailly

    Haut-Bailly

    De €62.50 - À €130.00
    Coup d'oeil
    Haut-Bailly

    Haut-Bailly

    €62.50

    Haut-Bailly

    Si peu nombreux sont les terroirs qui imprègnent véritablement leur production, le Château Haut-Bailly est incontestablement l’un de ceux-ci : il livre spontanément des vins élégants et racés, harmonieux et d’une très grande souplesse malgré la forte proportion de cabernet. Leur aptitude au vieillissement est absolument remarquable.

    Noble et raffiné, le style de Haut-Bailly s’appuie avant tout sur un équilibre subtil entre finesse et concentration. La douceur soyeuse des tanins fait écho au raffinement complexe des arômes. Chaque année, les équipes du Château Haut-Bailly mettent tout en œuvre pour préserver et développer les qualités du grand vin sans forcer la nature. Les critères de sélections ont ainsi été renforcés depuis 1998 afin de lui offrir toujours plus de densité et de précision.

    Si un grand vin est le résultat d’une relation harmonieuse et de qualité entre l’homme, la vigne et la nature, le terroir en est son fondement.

     

    Château Haut-Bailly

    Grand Cru Classé situé aux portes de Bordeaux, le Château Haut-Bailly domine majestueusement un vignoble de 30 hectares d’un seul tenant établi sur l’une des plus hautes croupes de graves de la rive gauche.Il bénéficie d’une excellente inclinaison des pentes, d’un drainage efficace et de fossés bien répartis qui assurent l’écoulement des eaux en année humide.

    Des trois composantes du terroir, la terre est la plus subtile : elle associe ici un sol de sables mêlés à des graves glissées du quaternaire avec un sous-sol de faluns, ou pétrification de pierres fossiles, qui constituent l’une de ses caractéristiques majeures.

    Un Encépagement ancestral, A la fin du XIXème siècle, le propriétaire du Château Haut-Bailly, Alcide Bellot des Minières, s’était opposé à la technique du greffage en se tenant à l’idée que seuls des pieds de « vignes françaises » pouvaient avoir la richesse et la noblesse qu’il recherchait. Face à l’avancée du phylloxera, des plants américains furent finalement plantés mais la propriété dispose encore aujourd’hui de 4 hectares de très vieilles vignes dont certaines sont plus que centenaires. L’encépagement y est extrêmement varié : on retrouve en effet côte à côte cabernet sauvignon, cabernet franc, carmenère, merlot, malbec ou encore petit verdot. En dehors de ces vieilles vignes, le reste du vignoble est composé de 64% de cabernet sauvignon, 30% de merlot et 6% de cabernet franc.

    http://www.chateau-haut-bailly.com/fr

     

  • Haut-Brion

    Haut-Brion

    De €408.00 - À €960.00
    Coup d'oeil
    Haut-Brion

    Haut-Brion

    €408.00

    Haut-Brion

    Vin de légende, certainement le plus célèbre du bordelais, Haut-Brion interpelle par sa grande régularité au plus haut niveau sur plusieurs siècles. Outre la qualité du terroir, nul doute que cette régularité est le résultat de l’engagement, de la passion et des moyens substantiels dépensés par les propriétaires successifs avec l’appui d’équipes compétentes et dévouées. À cet égard, dans les années les plus récentes, la famille Delmas avec Georges de 1920 à 1961, son fils Jean-Bernard Delmas jusqu’en 2003 et maintenant Philippe Delmas, son fils, tous directeur d’exploitation, a joué sans aucun doute un rôle majeur.

    Au cours des années Jean-Bernard Delmas, Haut-Brion ne s’est pas contenté de vivre de sa réputation mais a constamment été à la pointe de l’innovation, servant de modèle dans de nombreux domaines que ce soit la vigne, avec un important programme de sélection clonale, ou le chai avec l’introduction dès le début des années 60 de cuves de vinification en acier inoxydable.

    À la dégustation du vin, tout est fascinant : sa profondeur, sa rondeur, sa richesse aromatique avec les notes fumées caractéristiques de Pessac-Léognan, l’élégance de ses tannins, sa longueur en bouche… Présentant comme tous les plus grands crus un potentiel de garde prodigieux, d’au moins plusieurs dizaines d’années, les millésimes passés resteront encore longtemps témoins de sa grandeur.

     

    Château Haut-Brion

    C’est le comte Joseph de Fumel, descendant des de Pontac, qui donna fin XVIIIème au domaine sa taille actuelle, et fit construire le château et son parc. Suite à la révolution, le domaine passa successivement entre plusieurs mains (dont celles de Talleyrand) pour aboutir finalement en 1935 dans celles de Clarence Dillon, un important financier américain, francophile et grand amateur de vin, dont le fils fut Ministre et Ambassadeur des États-Unis à Paris. Toujours dans la famille, le domaine est maintenant dirigé par le Prince Robert de Luxembourg, son arrière petit-fils.

    Les vignes, d’une superficie de 51 ha, sont situées quasiment en ville, aux portes de Bordeaux. Elles sont plantées sur sol de graves avec sous-sol argilo-sableux, en cabernet sauvignon et merlot (42 à 44% chaque) et en cabernet franc. Une petite surface (moins de 3 ha) est plantée en sémillon (52%), sauvignon (47%) et petit verdot (1%).

    Le domaine produit un grand vin en rouge et en blanc, ainsi qu’un second vin, maintenant nommé "Le Clarence de Haut-Brion" ("Bahans Haut-Brion" jusqu’en 2006).

    www.haut-brion.com

  • Lespault-Martillac - Rouge

    Lespault-Martillac - Rouge

    De €22.80 - À €25.20
    Coup d'oeil
    Lespault-Martillac - Rouge

    Lespault-Martillac - Rouge

    €22.80

    Lespault-Martillac - Rouge

    L'originalité d'un assemblage type Pomerol avec l'élégance d'un Pessac-Léognan. Couleur très foncée, presque noire. Nez intense de mûre, de prune d'ente et de myrtille, délicatement poivré et rehaussé de notes de cacao et d'amande. En bouche, l'amplitude et la richesse immédiates, comblent le palais. La magie des grands merlots s'opère ! Générosité, sucrosité et suavité ne font qu'un. Le tout, sérieusement étayé de tanins fermes mais soyeux et nobles. Netteté et précision renforcent l'éclat de ce vin. 

    L'élégance et la persistance de la finale rappelle le terroir par la fraîcheur des notes de graphite et de terre graveleuse. Equilibre, rondeur et grande fraîcheur sont la marque de ce millésime. 

    70% Merlot – 30% Cabernet Sauvignon 

     

    Château Lespault-Martillac

    Le château Lespault-Martillac, situé sur la commune de Martillac, est un des plus anciens crus de l'appellation Pessac-Léognan. Il était déjà exploité pour ses vignes à l'époque romaine. Les chais fraîchement restaurés et le bâtiment principal, une gentilhommière du 18ème siècle, sont situés au milieu des huit hectares de vignes juchées sur une magnifique croupe de graves surplombant la commune.

    Depuis le millésime 2009, la famille Bolleau est propriétaire et a confié l'exploitation du vignoble à Olivier Bernard, du domaine de Chevalier, Grand Cru Classé de Graves. Avec son équipe, Olivier Bernard n'a pas ménagé ses efforts pour donner ses lettres de noblesses au domaine : travail dynamique des sols, labours, lutte raisonnée, sélections parcellaires, vendanges manuelles, tables de tri, mise en cuve par gravité, extractions appropriées, fermentation malolactique, élevage en barrique sur lies.. 

    Le Château Lespault est un des plus anciens crus de Martillac, situé sur le point le plus élevé de la commune. Les chais et le bâtiment principal, une gentilhommière du XVIIIéme siècle, sont situés au cœur du vignoble.

    La gestion et l'exploitation de ce vignoble sont assurées par la Société Fermière des Domaines Kressmann, qui applique ici des méthodes traditionnelles.

    Les vins rouges sont élevés en barrique de chêne avec soutirage tous les trois mois. Ils expriment la subtilité et l'équilibre des grands vins de Pessac-Léognan.

    Les vins blancs, issus uniquement du cépage sauvignon, fermentés et élevés sur lies pendant six mois, sont d'une grande élégance.

    www.lespault-martillac.com

     

  • Malartic Lagravière - Rouge

    Malartic Lagravière - Rouge

    De €38.40 - À €44.40
    Coup d'oeil
    Malartic Lagravière - Rouge

    Malartic Lagravière - Rouge

    €38.40

    Malartic Lagravière – Rouge

    Les vendanges sont manuelles avec double trie. Le cuvier très original, reconstruit de façon remarquable à la fin des années 90, est équipé de mini-cuves tronconiques thermorégulées permettant de vinifier par parcelle (20 cuves inox et 10 cuves bois). Les cuves sont chargées par gravité.  Après assemblage, l’élevage est conduit de 16 à 22 mois en fûts de chêne (neufs de 50 à 70% suivant les millésimes).

    Les vins rouges de Malartic-Lagravière associent puissance, complexité, finesse et équilibre. Leur dense structure tannique leur confère un potentiel de garde qui atteint en général 20 à 30 ans. En progrès constant, fruit de la passion et des efforts de ses propriétaires et du remarquable travail technique accompli, ils sont maintenant très proches des meilleurs vins de l’appellation Pessac-Léognan.

     

    Château Malartic Lagravière

    La famille Maurès de Malartic fait l’acquisition du Domaine de la Gravière à la fin du XVIIe siècle. Racheté en 1850 par Madame Arnaud Ricard, celle-ci lui donne son nom actuel en accolant à La Gravière, le nom de son ancien propriétaire, le Comte Hippolyte Maurès de Malartic, illustre amiral des Rois de France. Le domaine acquiert peu après sa taille actuelle.

    Le vignoble de 53 ha, dont 7 ha de blanc, s’étend sur un sol de graves sur sous-sol argileux et calcaire coquillé. L’encépagement est constitué de Merlot (45%), Cabernet sauvignon (45%), Cabernet franc (8%) et Petit verdot (2%) pour le rouge et de Sauvignon (80%) et Sémillon (20%) pour le blanc. L’âge moyen des vignes est de 30 ans et la densité de plantation de 10.000 pieds/ha. Avec minutie, on veille en permanence, pour chaque parcelle, au bon équilibre sol-plante et au parfait respect de l’environnement (pas d’utilisation de désherbant ni de pesticides, amendements organiques et en quantité minimum). La protection du vignoble suit les principes de l’agriculture raisonnée (certification Agrocert obtenue en 2008).

    Il est l’un des seuls six crus bordelais classés tant en blanc qu’en rouge. En progrès régulier sous l’égide de la famille Bonnie, Il offre des vins à la fois intenses, complexes, fins et élégants, qui lui valent une admiration croissante des amateurs du monde entier.

    www.malartic-lagraviere.com
  • Pape Clément - Rouge

    Pape Clément - Rouge

    De €79.20 - À €84.00
    Coup d'oeil
    Pape Clément - Rouge

    Pape Clément - Rouge

    €79.20

    Pape Clément

    Vendanges manuelles en petites cagettes avec un premier tri à la vigne. Egrenage totalement réalisé à la main. Mise en cuves bois à la main par gravité. Macération pré-fermentaire à basse température. Pigeages concentriques manuels. Ecoulage direct en barriques neuves par gravité, sans aucun pompage. Elevage de 18 mois en barriques neuves de chêne français.

    Le vin est de couleur rouge rubis de bonne densité, avec des reflets bruns, acajou, tuilé. Brillance et limpidité sont conservées. Le disque est assez épais. Les larmes sont fines et bien marquées, abondantes et régulières. Le nez : Il parait à la fois expressif, franc et complexe. On note toutes sortes de familles de parfums: fruits, floraux, et d'épices. L'attaque est franche, ronde et suave, caressante même. Des arômes intenses viennent d'abord rappeler les sensations complexes perçues au nez. On y trouve un parfum de cuir et de bois légèrement brûlé, des notes de torréfaction. La beauté du millésime révèle de l'élégance, plus que du volume. Le vin montre une belle amplitude aromatique. Pour ce qui concerne la finale, elle est d'une élégance remarquable. 60% Cabernet Sauvignon et 40% Merlot.

     

    Château Pape Clément

    Depuis 2001, plus de 200 personnes procèdent minutieusement à la cueillette en petites cagettes et à l’égrenage à la main (opération qui consiste à séparer la baie de la rafle). Le Château Pape-Clément demeure à ce jour le seul Grand Cru de Bordeaux à choisir une telle procédure sélective pour l’ensemble de sa production.  Les 18 à 22 mois d’élevage en barriques de chênes français qui suivent, sont le fruit d’une expérimentation permanente et infinie. Le choix des types de barriques utilisées est minutieux ; nous recherchons en effet la parfaite adéquation entre l’origine des forêts des chênes français utilisés et nos différents lots et cépages.

    L’incidence des terroirs n’est pas un privilège de la viticulture, les terroirs ont aussi une large influence sur la typicité des bois de chênes. Une fois encore pour aller vers l’excellence, nous travaillons avec 13 tonneliers fournissant 27 types de barriques différents ce qui amène une extraordinaire complexité à nos vins.

    Situé dans la région des Graves, aux portes de Bordeaux le vignoble de Pape-Clément se distingue par ses sols, tantôt à dominante argileuse, tantôt à dominante graveleuse. Les blancs et les merlots sont plantés dans les terres où l’argile domine, le cabernet sauvignon et le petit verdot dans celles où domine la grave, afin que chaque cépage puisse exprimer sa typicité sur son terroir de prédilection.

    http://www.bernard-magrez.com/fr/content/chateau-pape-clement

  • Pontac-Monplaisir - Rouge

    Pontac-Monplaisir - Rouge

    De €11.40 - À €108.00
    Coup d'oeil
    Pontac-Monplaisir - Rouge

    Pontac-Monplaisir - Rouge

    €11.40

    Pontac-Monplaisir - Rouge

    Vendanges manuelles avec un tri sélectif effectué directement sur le pied de vigne. Après une macération en cuve de 40 jours, le moût est ensuite placé en barriques (1/3 neuves) pour débuter la fermentation malolactique ; le chai est équipé d’une régulation thermique pour maintenir une température de 20 degrés, condition indispensable pour faire évoluer cette fermentation. L’élevage dure en moyenne entre 13 et 15 mois, l’assemblage définitif n’étant effectué qu’un mois avant la mise en bouteille.

    Ces millésimes sont caractérisés par une robe brillante de couleur rubis foncé. Le nez suggère des arômes de fruits noirs frais ainsi que des notes torréfiées. En bouche, le vin présente une belle concentration, un boisé fin et des tanins tout en rondeurs. Sol : 70 % Argilo-calcaire,  30% Graveleux sablonneux

     

    Château Pontac-Monplaisir

    La propriété familiale est exploitée et gérée de père en fils depuis des générations et nous avons voulu garder à notre métier toutes les valeurs de notre héritage. Dans un cadre typique du Bordelais, nous recevons nos clients de passage et la famille Maufras se fera un plaisir de vous accueillir et vous faire déguster leurs vins.

    La propriété familiale est exploitée et gérée de père en fils depuis des générations et nous avons voulu garder à notre métier toutes les valeurs de notre héritage. Dans un cadre typique du Bordelais, nous recevons nos clients de passage et la famille Maufras se fera un plaisir de vous accueillir et vous faire déguster leurs vins.

    http://www.pontac-monplaisir.fr

     

Inscrivez - vous