0 à 19.99

  • Trier par Taille

  • Trier par Prix

  • Abeille de Fieuzal - Blanc Abeille de Fieuzal - Blanc Coup d'oeil
    Abeille de Fieuzal - Blanc

    Abeille de Fieuzal - Blanc

    €22.50

    L’Abeille de Fieuzal - Blanc

    Le château de Fieuzal, l'un des crus de Graves les plus estimés, est issu du talent trois fois séculaire exercé par des vignerons amoureux de leur métier sur un terroir exceptionnel. Sans aucun doute, ce vin ravira tous les amateurs de l'ABEILLE! Ses vignes s'étendent sur une des plus belles croupes, sur la rive droite du ruisseau de l'Eau Blanche. Belle robe caractérisée par des reflets brillants très vifs, légèrement argent. Un vin frais et croquant.

    La richesse aromatique est certainement due aux très faibles quantités de la récolte, et vient amplifier la sensation de concentration. Le nez offre des arômes d'agrumes confits et de fruits exotiques, avec l'ananas et la litchi. La bouche est fine.Des notes d'acacia, de melon, de menthe et de miel se mélangent délicatement. On constate ici tout l'intérêt de l'assemblage avec le Sémillon. La bouche est vive avec un gras lié au millésime. La longueur est surprenante.

     

    Château de Fieuzal 

    Situés au cœur du berceau historique des vins de Bordeaux, c'est à dire Pessac-Léognan, les 80 hectares du domaine de château de Fieuzal occupent une croupe graveleuse unique hautement favorable aux principaux cépages bordelais, à savoir le merlot, le cabernet sauvignon, le cabernet franc, le petit verdot, le sauvignon, le sémillon et la muscadelle.

    Le domaine appartient depuis 2001 à Brenda et Lochlann Quinn, deux irlandais passionnés par le vin français et qui s’attachent à perpétuer le caractère unique du domaine en préservant la typicité et l'authenticité des vins Fieuzal. Pour cela, le vignoble est l’objet de toutes les attentions et bénéficie d’une gestion différenciée par parcelles, à même de révéler les atouts de ce terroir d’exception.

    L’équipe renouvelée du château est dirigée depuis 2007 par le jeune vigneron de talent Stephen Carrier, qui œuvre avec rigueur et passion à une quête de la perfection. Matérialisant et poursuivant ce vaste élan de renouveau, le projet de rénovation est aujourd’hui achevé – nouveau chai en 2011 – pour permettre l'ascension de château de Fieuzal vers toujours plus de finesse et d’excellence

    http://www.fieuzal.com

  • Blason d'Issan Blason d'Issan Coup d'oeil
    Blason d'Issan

    Blason d'Issan

    €26.00

    Blason d’Issan

    Comme nombre de seconds vins, ce Blason d'Issan est élaboré à partir des jeunes parcelles du domaine, plantées il y a moins de 20 ans. Le vignoble du Château d’Issan, classé en Troisième Cru en 1855, se trouvent dans l'ouest de l'appellation Margaux, non loin de l'ile de Macau, sur les croupes graveleuses du Quaternaire qui donnent naissance à ces vins d'une rare finesse.

    L'assemblage de ce Blason le fait ressembler à son grand frère, avec 65% de cabernet sauvignon et 35% de merlot, des vendanges manuelles et un vieillissement en barriques de chêne français neuves au tiers.

    Il y a dans ce vin la finesse, l'élégance et le bouquet de son appellation, auxquels il ajoute le charme et la souplesse des vins du château d'Issan.

     

    Château Issan

    Regium mensis aris que deorum. Pour la table des Rois et l'autel des Dieux, telle est la devise du château d'Issan, Troisième Cru classé dans l'appellation Margaux. En effet, ce vin fut servi au mariage d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri Plantagenêt en 1152. On le retrouve aussi à la cour de l'Empereur François-Joseph à Vienne, quelques siècles plus tard. Aujourd'hui, le domaine est entre les mains de la famille Cruse qui le gère avec passion.

    Le vignoble se trouve au cœur de l'appellation, à moins d'un kilomètre du célèbre château Margaux, avec lequel il partage un superbe terroir de graves riches en cailloux, ces derniers jouant un rôle important dans la maturation des raisins. Et des raisins, vous en trouverez 2 sortes au château d'Issan : du cabernet sauvignon en premier lieu, pour 65% des 53 hectares, le reste étant du merlot.

    Les vignes sont cultivées selon les principes de la biodynamie même si la certification n'est pas encore établie. Les vinifications sont pensées pour exprimer toute l'authenticité d'une appellation qui appartient à la légende. Bernard Burtschy a retenu le premier et le second vin du domaine.

    http://www.chateau-issan.com

  • Clos des Lunes d'Argent Clos des Lunes d'Argent Coup d'oeil
    Clos des Lunes d'Argent

    Clos des Lunes d'Argent

    €11.00

    Lune d'Argent

    La vinification traditionnelle et l’élevage des meilleurs lots en barriques et en cuves révèlent l’excellence de ce vin blanc sec. Belle couleur pâle, limpide et brillante. Nez généreux et salivant d’agrumes, de fruits blancs et exotiques, de miel délicat et de fleurs blanches. Pèche blanche, litchi et kiwi font un bon cocktail fruité. La fleur d’acacia s’invite au bouquet.

    L’ensemble est d’une netteté impeccable. En bouche, la sensation de fruit blanc pulpeux et mûr est immédiate. Cela donne un bon volume et le plaisir est relevé par une bonne densité et une acidité rayonnante de fruit frais. Des notes minérales de silex rappellent les beaux terroirs graveleux. Vin droit, finale rafraichissante et suave. La pureté, la précision et la maîtrise de l’équilibre assurent une grande sensation de plaisir. Sémillon : 70 % Sauvignon: 30 %

     

    Clos des Lunes

    Situé à Sauternes, sur l’un des plus grands terroirs de blanc de France, le Clos des Lunes est un magnifique vignoble vallonné planté de vieux sémillons et de sauvignons blancs. Sur de très vieux ceps de vigne, certaines grappes parfaitement dorées sont choisies et délicatement triées grain par grain, par des mains expertes.

    Un engagement qui est l’aboutissement d’une relation intime nouée il y a plusieurs années entre un homme et une terre et qui s’affirme aujourd’hui par une volonté affichée

    Superficie : 33 hectares - 70% Sémillon, 30% Sauvignon - Age moyen de 30 ans.

    http://www.closdeslunes.com/fr/introduction.html

  • Confidences de Prieuré-Lichine Coup d'oeil
    Confidences de Prieuré-Lichine

    Confidences de Prieuré-Lichine

    €22.00

  • d'Aiguilhe d'Aiguilhe

    d'Aiguilhe

    De €18.00 - À €35.00
    Coup d'oeil
    d'Aiguilhe

    d'Aiguilhe

    €18.00

    d'Aiguilhe

    Le terroir des vins du château d'Aiguilhe se situe sur les hauts coteaux qui longent la rive droite de la Dordogne, dans l'appellation Côtes-de-Castillon, aux portes de Saint-Émilion. Sur des sols argilo-calcaire et argilo-limoneux bien ensoleillés et naturellement drainés, les ceps de merlot et de cabernet franc – 80% du premier, 20% du second – donnent des raisins riches et des récolte à pleine maturité.

    Les vignes ont une trentaine d'années et sont vendangées à la main, avant un double tri. S'ensuit une vinification en cuves de bois thermorégulées de 25 à 30 jours avant 15 à 20 mois d'élevage en barriques de chêne pouvant être neuves à 80%.

    Et comme il a su trouver les mots justes pour décrire son vin, laissons son créateur, Stéphane von Neipperg, en parler : ce vin puissant, marqué par un terroir sauvage, s’exprime avec intensité. La vigueur de l'endroit se retrouve dans le vin et marque ceux qui le boivent. Un vin de caractère donc, à boire dans les 10 ans.

     

    Château d’Aiguilhe

    Le Château d'Aiguilhe est situé sur les plus hauts coteaux longeant la rive droite de la Dordogne. Ce terroir est à la frontière des Côtes de Castillon et de Saint-Emilion. Aujourd’hui, sur un domaine de 110 hectares, 50 sont dédiés à la viticulture. Le vignoble est exclusivement planté sur les parties hautes des coteaux. Il bénéficie ainsi d’un drainage naturel et d’un excellent ensoleillement, grâce à une exposition globale au sud.

    Les sols, argilo-calcaire et argilo-limoneux, composent une mince couche de terrain plutôt pauvre, reposant sur un substrat calcaire. Celui-ci assure à la vigne une remarquable régulation hydrique en toute saison. Ce terroir et l’âge moyen du vignoble (28 ans) se conjuguent à merveille. Les conditions sont éminemment favorables à la culture de la vigne. La belle minéralité du terroir argilo-calcaire donne un vin alliant puissance et finesse. La rondeur du Merlot (80 %) est associée à la densité et la complexité du Cabernet franc (20 %). Ce vin de garde peut néanmoins se déguster dès sa 5ème ou 6ème année, après carafage.

    http://www.neipperg.com

  • Deyrem-Valentin Deyrem-Valentin

    Deyrem-Valentin

    De €21.00 - À €24.00
    Coup d'oeil
    Deyrem-Valentin

    Deyrem-Valentin

    €21.00

    Deyrem-Valentin

    Dans ce Cru Bourgeois, vous trouverez un cépage presque disparu des vignes bordelaises, le carménere, proche des cabernets. Il ne représente cependant qu'1% de la cuvée, tout comme le petit verdot, avant les 48% de cabernet sauvignon et 50% de merlot.

    Les vignes ont un âge moyen de 30 ans en 2012 et occupent 13 hectares de graves profondes.

    Après des vendanges manuelles, la récolte est triée deux fois, à la vigne et au chai. S'ensuivent une vinification traditionnelle et parcellaire dans des cuves thermorégulées puis un élevage de 15 mois en fûts de chêne renouvelés par tiers chaque année.

    Ainsi voit le jour un Cru Bourgeois de Margaux élégant et équilibré, fruité et riche, avec des tanins raffinés et une belle aptitude à la garde, de plus de 10 ans les bons millésimes. Le 2010, tannique et épicé, mérite toute votre attention.

     

    Château Deyrem-Valentin

    Le château Deyrem-Valentin et son vignoble de 13 hectares se trouvent dans le nord de l'appellation Margaux, entre deux Crus Classés. Ce domaine est la propriété de la famille Sorge depuis maintenant 4 générations et la cinquième est déjà très active. En effet, Jean Sorge travaille en étroite collaboration avec ses deux filles, Sylvie et Christelle. Ensemble, ils prônent une intimité étroite avec le terroir, la vigne et les chais.

    Ils prônent aussi les vertus du travail en famille pour élaborer des cuvées toujours plus qualitatives et toujours dignes de la mention Cru Bourgeois. Cela commence à la vigne, avec taille en guyot double, complantation annuelle, et choix judicieux des cépages et du porte-greffe. 

    Au chai, les vinifications sont bordelaises avec régulation des températures et vieillissement dans des barriques de chêne, pour des vins qui incarnent, avec sobriété et élégance, l'appellation où ils voient le jour.

    http://www.chateau-deyrem-valentin.com/

  • Hannetot

    Hannetot

    €18.00
    Coup d'oeil
    Hannetot

    Hannetot

    €18.00

    Hannetot

    Au Château HANNETOT, les vendanges ont été conduites de façon graduelle en prenant tout le temps nécessaire à la parfaite maturité des raisins sur les différentes parcelles. Les baies - particulièrement petites - alliaient une belle concentration phénolique et une forte acidité, gage de fraîcheur et de conservation.

    Après des vinifications durant lesquelles l’extraction a été finement dosée, l’élevage de 18 mois en fûts de chêne a conduit à élaboration d’un vin à la fois frais, délicat et équilibré.

    La robe est intense. Le bouquet est fin et s’accompagne d’une très belle expression aromatique. L’attaque en bouche est fraîche et veloutée, les tanins sont tendres. La finale est toute en longueur et en équilibre.

    Compte tenu des conditions exceptionnelles qui ont régné sur l’ensemble du vignoble bordelais, l’année 2010 peut être classée parmi les meilleures. Dans de telles circonstances, ce type de millésime dispose d’un très important potentiel de garde.

    Le Château HANNETOT peut être consommé dès maintenant mais l’optimum de son expression aromatique et gustative devrait se révéler dès 2016-2017. Le potentiel de garde est de 10 à 12 ans.

     

    Château Hannetot

    En 2006, Xavier Beaumartin reprend les rênes de la propriété. Après une carrière dans le secteur industriel et son engagement parallèle dans le renouveau du Château Laroque à Saint-Emilion (www.chateau-laroque.com), Xavier Beaumartin choisit de donner une nouvelle perspective aux vins du domaine familial, serti dans les vignobles de Pessac-Léognan.

    Il a passé ici son enfance, alors, forcément, il entretient un lien fort avec ses terres. A l’époque, le château produisait un vin très apprécié, mais plutôt confidentiel, réservé aux proches. Xavier Beaumartin veut aller plus loin. Il engage alors des travaux conséquents et repense entièrement l’ensemble du cycle d’élaboration des vins.

    L’idée est simple : exprimer avec sincérité le potentiel de ce beau terroir. L’élevage s’effectue avec douceur et tact, dans le respect des méthodes et gestes traditionnels.

    Les quatre petits hectares, qui ne resteront définitivement que quatre, recèlent un trésor incomparable : des parcelles aux natures très différentes. L’une est d’argile, l’autre de calcaire, la dernière de graves. Les cépages trouvent ainsi exactement terre à leurs pieds. Ils sont au nombre de trois : le merlot, le cabernet franc et le cabernet sauvignon.

    Dans le même esprit, s’érigent aujourd’hui des chais totalement modernisés.

    Ainsi se dessine une belle idée de ce que le Château Hannetot sera.

    http://www.chateau-hannetot.com

  • Haut-Bernat

    Haut-Bernat

    De €14.40 - À €28.80
    Coup d'oeil
    Haut-Bernat

    Haut-Bernat

    €14.40

    Haut-Bernat

    Les Vignobles Bessineau ont acquis les 6 hectares de ce château en 1991 et l'ont rénové intégralement. L'homogénéité de son terroir qui mélange argiles, sables et calcaires ainsi que son encépagement – 95% de merlot et 5% de cabernet sauvignon – permettent d'élaborer une cuvée qui exprime le meilleur de l'appellation Puisseguin-Saint-Émilion.

    Les vignes, d'un âge moyen de 30 ans en 2012, sont vendangées à la machine avant une vinification en cuves inox thermorégulées et un élevage double, qui ajoute aux cuves 40% de barriques de chêne neuves.

    Ce vin est charnu, charpenté et puissant, avec une belle présence tannique, une large palette aromatique et une bonne aptitude à la garde, même s'il pourra se boire jeune.

     

    Château Côte Montpezat

    Une légende raconte que ceux qui écoutent attentivement le puits du château Côte Montpezat peuvent entendre les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qui, traversant ces terres venaient s’y abreuver. Malheureusement, l'histoire ne dit pas si le château produisait déjà du vin. Aujourd'hui et depuis 1989, le domaine est entre les mains de Dominique Bessineau, calaisien d'origine qui a réalisé le rêve de sa vie en acquérant des vignes dans le Bordelais. Cet homme, qui croit à la richesse des terroirs et à la générosité de la Nature, a pour souhait de réaliser des vins qui sont d'éternels moments de plaisir et de partage.

    Pour cela, il travaille avec Jean-François Lalle, œnologue riche de 15 ans de vinification dans les plus grands terroirs de Saint-Émilion. Ensemble et avec une équipe conséquente et motivée, ils font du vin à partir de 2 domaines : le château Côte Montpezat à Belves-de-Castillon, sur 30 hectares dans l'appellation Côtes-de-Castillon, ainsi que le château Haut-Bernat avec 5 hectares dans l'appellation Puisseguin-Saint-Émilion.

    http://www.cote-montpezat.com



  • Lespault Martillac - Blanc

    Lespault Martillac - Blanc

    De €20.40 - À €24.00
    Coup d'oeil
    Lespault Martillac - Blanc

    Lespault Martillac - Blanc

    €20.40

    Lespault-Martillac - Blanc


    Vous trouverez deux cépages dans cette cuvée du château Lespault-Martillac, avec 4 cinquièmes de sauvignon et un cinquième de sémillon. Les vignes ont 30 ans d'âge moyen et occupent un hectare de graves profondes sur un sous-sol argilo-graveleux.

    Après des vendanges manuelles en petites cagettes, les raisins sont triés, vinifiés par parcelles dans des cuves thermorégulées avant un élevage de 9 mois dans des barriques de chêne français comprenant un quart de bois neuf.

    Ainsi voit le jour un Pessac-Léognan blanc gras et onctueux, frais et équilibré, avec une belle tension et des notes d'agrumes et de fleurs. Il est à boire dans les 5 ou 6 ans.

    85% Sauvignon Blanc – 15% Sémillon

     

    Château Lespault-Martillac



    Le château Lespault-Martillac, situé sur la commune de Martillac, est un des plus anciens crus de l'appellation Pessac-Léognan. Il était déjà exploité pour ses vignes à l'époque romaine. Les chais fraîchement restaurés et le bâtiment principal, une gentilhommière du 18ème siècle, sont situés au milieu des huit hectares de vignes juchées sur une magnifique croupe de graves surplombant la commune.

    Depuis le millésime 2009, la famille Bolleau est propriétaire et a confié l'exploitation du vignoble à Olivier Bernard, du domaine de Chevalier, Grand Cru Classé de Graves. Avec son équipe, Olivier Bernard n'a pas ménagé ses efforts pour donner ses lettres de noblesses au domaine : travail dynamique des sols, labours, lutte raisonnée, sélections parcellaires, vendanges manuelles, tables de tri, mise en cuve par gravité, extractions appropriées, fermentation malolactique, élevage en barrique sur lies..

    Le Château Lespault est un des plus anciens crus de Martillac, situé sur le point le plus élevé de la commune. Les chais et le bâtiment principal, une gentilhommière du XVIIIéme siècle, sont situés au cœur du vignoble.

    La gestion et l'exploitation de ce vignoble sont assurées par la Société Fermière des Domaines Kressmann, qui applique ici des méthodes traditionnelles.

    Les vins rouges sont élevés en barrique de chêne avec soutirage tous les trois mois. Ils expriment la subtilité et l'équilibre des grands vins de Pessac-Léognan.

    Les vins blancs, issus uniquement du cépage sauvignon, fermentés et élevés sur lies pendant six mois, sont d'une grande élégance.

    www.lespault-martillac.com

     

  • Malescasse Malescasse

    Malescasse

    De €19.00 - À €21.60
    Coup d'oeil
    Malescasse

    Malescasse

    €19.00

    Malescasse

    Située dans le strict alignement de Margaux au sud et de Saint-Julien, au Nord, la commune de Lamarque constitue le point le plus élevé du Médoc, à quelques 30 mètres au dessus du niveau de la mer.

    Les 40 hectares de vignes du château Malescasse couronnent ces fameuses croupes graveleuses, appellation traditionnelle médocaine désignant ces collines aux courbes très douces, formées de larges nappes d’alluvions déposées au quaternaire par la Garonne. Composées en proportions variables de sables, de graviers et d’argile, en couche plus ou moins épaisse, elles recouvrent la roche-mère calcaire : ce sont elles qui détiennent le secret des grands vins de la rive gauche. Ces sols pauvres et bien drainés, alliés à la douceur océanique du climat subliment les grands cépages médocains : cabernets et merlots trouvent ici depuis des siècles une distinction rarement égalée ailleurs.

    Le vignoble de Château Malescasse est constitué de 40 hectares d’un seul tenant. Il bénéficie donc d’une très belle homogénéité. Et les subtiles nuances d’une parcelle à l’autre contribuent à déterminer sa complexité et son équilibre.

  • Martinon - Blanc Martinon - Blanc Coup d'oeil
    Martinon - Blanc

    Martinon - Blanc

    €6.50

    Martinon – Blanc

    Est produit sur une surface de 16 hectares plantés sur le même coteau. L’encépagement est composé de 30 % de Sauvignons, 60 % de Sémillons et de 10 % de Muscadelles. Les Sauvignons apportent parfum et saveur, les Sémillons, par leur qualité, permettent de conserver sa puissance à ce vin et la Muscadelle, par ses notes de miel, lui donne une touche suave et délicate. Comme tous les Entre-Deux-Mers et pour conserver ses qualités de fraîcheur et de fruité, ce vin doit être bu jeune afin d’être pleinement apprécié.

     

    Château Martinon

    La superficie d’environ 70 hectares, dont 42 plantés en vignes, produit des vins rouges et blancs, de très haute qualité dont l’élégance et le fruité ont permis que ces vins soient actuellement appréciés dans le monde entier.

    Tant en rouge qu’en blanc, la densité de plantation est de 5000 pieds à l’hectare supérieur et conforme aux conditions de production de cette zone d’appellation. Permettant ainsi un objectif de production moyenne de 55 hectolitre par hectare, quantité optimum pour obtenir des vins de la qualité du château Martinon.

    http://www.chateau-martinon.com/

  • Martinon - Rouge Coup d'oeil
    Martinon - Rouge

    Martinon - Rouge

    €6.00

    Martinon - Rouge

    Est produit sur une surface de 26 hectares plantée sur un coteau remarquablement exposé (sud sud-est) lui permettant de bénéficier d’un ensoleillement optimum. L’encépagement de ce vignoble est composé de 75 % de Merlots noirs, 15 % de Cabernets Sauvignons et de 10 % de Cabernets Francs.

    Les Merlots lui confèrent rondeur, couleur et fruité, les Cabernets Sauvignons apportent leur nervosité assurant une bonne évolution et les Cabernets Francs équilibrent l’ensemble, donnant à ce vin la possibilité d’être dégusté jeune tout en conservant ses qualités dans le temps (durée de vie selon les millésimes entre 5 et 10 ans). Le Bordeaux Supérieur 2005 a obtenu le prix des Vinalies 2007 décerné par par l'Union des Oenologues de France.

    Est produit sur la même base d’encépagement que le rouge ci-dessus, avec la même composition mais ce vin est élevé en barrique avec un soin tout particulier qui lui apporte concentration et souplesse.

     

    Château Martinon

    La superficie d’environ 70 hectares, dont 42 plantés en vignes, produit des vins rouges et blancs, de très haute qualité dont l’élégance et le fruité ont permis que ces vins soient actuellement appréciés dans le monde entier.

    Tant en rouge qu’en blanc, la densité de plantation est de 5000 pieds à l’hectare supérieur et conforme aux conditions de production de cette zone d’appellation. Permettant ainsi un objectif de production moyenne de 55 hectolitre par hectare, quantité optimum pour obtenir des vins de la qualité du château Martinon.

    http://www.chateau-martinon.com/

  • Montlabert

    Montlabert

    De €19.20 - À €120.00
    Coup d'oeil
    Montlabert

    Montlabert

    €19.20

    Montlabert

    Le château Montlabert donne naissance à ce Saint-Émilion Grand Cru à partir d'un terroir de sables anciens et profonds sur des sous-sols argileux. Deux cépages sont présents : merlot et cabernet franc, le premier représentant 80% de l'encépagement.

    Plantés à 5 600 pieds par hectare, les vignes donnent entre 45 et 50 hectolitres par hectare, pour une vinification traditionnelle et thermorégulée puis un élevage de 14 mois en barriques.

    Ce Grand Cru est un vin sur la rondeur du merlot et la finesse de son appellation, avec une bouche élégante, des tanins bien cadrés, une certaine puissance et de la race. Il est à boire dans les 5 à 15 ans selon la qualité du millésime.

     

    Château Montlabert

    Belle maison de maître du 18ème siècle sur la commune de Saint-Émilion, le château Montlabert est entouré d’un parc d’arbres centenaires et possède un ancien pavillon de chasse réhabilité en maison d’hôtes. Ce Saint-Émilion Grand Cru est situé sur la route de Libourne, à proximité immédiate du plateau qui portent les châteaux Figeac et Cheval Blanc. Son nom actuel lui fut donné par Jean-Michel Descazes-Montlabert, seigneur des lieux avant la Révolution française.

    Le vignoble couvre 12 hectares et demi d'un seul tenant, sur un terroir sableux, et il est travaillé selon les principes en vogue dans le Bordelais : enherbement, vendanges vertes, effeuillage ou encore lutte raisonnée, pour limiter les intrants chimiques. Une certification Terra Vitis est même en cours.

    Propriété des Châteaux et Domaines Castel, Montlabert a pour régisseur Ludovic Hérault qui est conseillé, depuis le millésime 2010, par Hubert de Bouärd de Laforest, du célèbre château Angélus.

    www.chateau-montlabert.com
  • Pierre 1er Pierre 1er

    Pierre 1er

    De €17.40 - À €19.50
    Coup d'oeil
    Pierre 1er

    Pierre 1er

    €17.40

    Pierre 1er

    AOC Grand Cru de Saint Emilion, le Château Pierre 1er (ex CROIX FIGEAC)  bénéficie des améliorations apportées par la famille Dutruilh tant aux chais qu’à la vigne. Après des vendanges effectuées exclusivement à la main, les raisins sont triés rigoureusement afin de ne conserver que les meilleures baies.

    La durée de macération est prolongée au maximum et l’élevage est réalisé pendant un an et demi dans des barriques dont les 90% sont neuves. Conséquence des progrès de la vinification, le vin est plus souple, élégant et équilibré, et on peut le boire plus jeune qu’auparavant.

    Les derniers millésimes ont également mis en valeur une meilleure longueur en bouche et une complexité accrue. A la dégustation, le vin présente des arômes de fruits mûrs, de fleurs, de réglisse et de torréfaction. La bouche offre une attaque souple, puis offre une intensité croissante avec une acidité prometteuse. La finale est longue et agréable.

      

    Château Pierre 1er

    Situé sur le plateau calcaire proche de Figeac et de Cheval Blanc, le Château Pierre 1er est un domaine ancien de Saint Emilion. Il a été quelque peu démembré au cours de son histoire, mais a pu conserver d’excellentes parcelles, notamment à Lamarzelle, jouxtant le prestigieux Château Figeac.

    Il bénéficie d’un terroir de qualité, bien drainé, constitué d'alluvions sablo-graveleuses et de couche argilo-calcaires conservant la chaleur. Grâce à une reprise en main de l’exploitation à la fin des années 90 par Jean Dutruilh, ancien champion de ski, et par son père, lui-même viticulteur expérimenté, et à un travail minutieux de la vigne par leurs équipes, la qualité des vins de ce domaine a beaucoup progressé ces dernières années.

    Le vignoble, exposé au sud, dispose de vignes de 35 ans d’âge moyen, dont le rendement est limité volontairement. L’encépagement est constitué de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet Franc.



  • Pontac-Monplaisir - Rouge

    Pontac-Monplaisir - Rouge

    De €11.40 - À €108.00
    Coup d'oeil
    Pontac-Monplaisir - Rouge

    Pontac-Monplaisir - Rouge

    €11.40

    Pontac-Monplaisir - Rouge

    Vendanges manuelles avec un tri sélectif effectué directement sur le pied de vigne. Après une macération en cuve de 40 jours, le moût est ensuite placé en barriques (1/3 neuves) pour débuter la fermentation malolactique ; le chai est équipé d’une régulation thermique pour maintenir une température de 20 degrés, condition indispensable pour faire évoluer cette fermentation. L’élevage dure en moyenne entre 13 et 15 mois, l’assemblage définitif n’étant effectué qu’un mois avant la mise en bouteille.

    Ces millésimes sont caractérisés par une robe brillante de couleur rubis foncé. Le nez suggère des arômes de fruits noirs frais ainsi que des notes torréfiées. En bouche, le vin présente une belle concentration, un boisé fin et des tanins tout en rondeurs. Sol : 70 % Argilo-calcaire,  30% Graveleux sablonneux

     

    Château Pontac-Monplaisir

    La propriété familiale est exploitée et gérée de père en fils depuis des générations et nous avons voulu garder à notre métier toutes les valeurs de notre héritage. Dans un cadre typique du Bordelais, nous recevons nos clients de passage et la famille Maufras se fera un plaisir de vous accueillir et vous faire déguster leurs vins.

    La propriété familiale est exploitée et gérée de père en fils depuis des générations et nous avons voulu garder à notre métier toutes les valeurs de notre héritage. Dans un cadre typique du Bordelais, nous recevons nos clients de passage et la famille Maufras se fera un plaisir de vous accueillir et vous faire déguster leurs vins.

    http://www.pontac-monplaisir.fr

     

  • Ronan Ronan

    Ronan

    €7.50
    Coup d'oeil
    Ronan

    Ronan

    €7.50

  • Rose des Tuileries

    Rose des Tuileries

    De €15.00 - À €97.20
    Coup d'oeil
    Rose des Tuileries

    Rose des Tuileries

    €15.00

    Château La Rose des Tuileries

    Ce vin caractéristique de son appellation bénéficie d'un climat ensoleillé, chaud et humide, particulièrement propice à la production de vins de qualité.

    Situé à cheval sur les communes de Néac et de Lalande de Pomerol, le vignoble a été repris et entièrement restructuré par mon épouse Sophie et moi même en 1994.

    Entretenu comme un jardin, la propriété est constituée de différentes parcelles. Elle produit des vins rouges très intéressants et caractéristiques d'un terroir réputé pour sa noblesse et sa complexité.

    Apprécié des amateurs de vins, le château la Rose des Tuileries a acquis une notoriété qui lui a valu de multiples récompenses.

    80% Merlot, 20% Cabernet Franc

  • Sénéjac

    Sénéjac

    De €30.00 - À €168.00
    Coup d'oeil
    Sénéjac

    Sénéjac

    €30.00

    Sénéjac

    Ce vin nous emmène dans le Haut-Médoc, sur la commune de Pian, entre Pian et Margaux. Le Château Sénéjac y exploite un vignoble de 37 hectares d'un seul tenant qui occupe des graves profondes typiques de la région médocaine. 4 cépages composent cette cuvée : une petite moitié de cabernet sauvignon, un gros tiers de merlot, le reste en cabernet franc et petit verdot.

    Les vendanges sont manuelles pour une vinification en cuves inox thermorégulées et un élevage de 12 à 15 mois dans des barriques de chêne dont 30% sont neuves, avec transport des jus par gravité.

    Vous trouverez dans ce Haut-Médoc un nez très expressif sur les fruits noirs et les épices, une bouche ample, intense et suave, ainsi que de fins tanins. Un vin civilisé et charmeur que vous pouvez boire jeune pour son fruit ou patienter quelques temps pour permettre à son terroir de mieux s'exprimer. Bernard Burtschy salue d'ailleurs cette dernière qualité et la régularité des productions du domaine en sélectionnant tous les derniers millésimes.

     

    Château Sénéjac

    Sénéjac et le vin, c'est une longue histoire. Au 16ème siècle, selon toute vraisemblance, on y produisait déjà du vin. Au milieu de 19ème, la production était de 100 000 bouteilles, soit la moitié de ce qui s'y fait aujourd'hui. Depuis 1999, ce Cru Bourgeois est entre les mains de la famille Bignon-Cordier qui possède également le Château Talbot, un Grand Cru classé de Saint-Julien.

    Les Bignon-Cordier ont eu à cœur de donner une nouvelle impulsion au domaine pour lui faire sa place parmi les meilleurs crus médocains. Le vignoble, 37 hectares d'un seul tenant, se trouve sur un plateau de graves profondes qui domine Pian, commune à mi-chemin entre Margaux et Bordeaux.

    Les 4 principaux cépages de la région y sont présents, avec, précisément, 48% de cabernet sauvignon, 37% de merlot, 11% de cabernet franc et enfin, 4% de petit verdot. Le château Sénéjac, qui possède une des cuveries les plus performantes parmi tous les Crus Bourgeois, aime les vinifications douces et extractives et les élevage en bois, pour arrondir les cuvées.

  • Trois Croix

    Trois Croix

    De €16.56 - À €105.00
    Coup d'oeil
    Trois Croix

    Trois Croix

    €16.56

    Les Trois Croix

    Elégant, gourmand, marqué par le fruit, le vin est doté d’une belle longueur avec de jolis tannins d’une grande finesse. 

    Les vendanges sont manuelles en cagettes de 10kg. Le raisin est trié deux fois : avant et après éraflage de manière à ne conserver en cuve que chaque grain de raisin mûr, sain et intact pour préserver la pureté du fruit dans le vin. Après, fermentation et macération sont conduites en cuves béton thermorégulées pendant 4 à 5 semaines.

    L’élevage du vin se poursuit intégralement en barriques entre 12 et 15 mois en barriques de chêne merrain (1/3 neuves). Suivant la tradition de Patrick Léon, tout au long de l’élevage, nous accompagnons la naissance de ce nouveau millésime pour en faire un vin d’harmonie et d’équilibre entre la richesse tannique et la rondeur… entre le fondant du fruit et la force des notes boisées.

     

    Château Les Trois Croix

    Commençons par 2 dates pour présenter ce château les Trois Croix situé dans l'appellation Fronsac. 1712 telle que gravée dans la pierre de la clef de voûte du chai pour témoigner de l'ancienneté du domaine. 1995 ensuite, date à laquelle la famille Léon acquiert le lieu, concrétisant ainsi le rêve d'une vie. Le père, Patrick Léon, a vinifié, excusez du peu, des noms comme Mouton-Rothschild, Opus one en Californie ou encore Almaviva au Chili.

    Le vignoble, situé à 86 mètres sur le plateau calcaire qui domine la commune, offre à voir le beau pays fronsadais, véritable Toscane locale avec ses vallons, ses tertres, sa douceur de vivre. Le terroir est un mélange de molasse et de gros rochers calcaires affleurant, ce qui convient à merveille au merlot, cépage dominant, avec à ses côtés 20% de cabernet franc.

    Après une récolte manuelle de raisins en lutte raisonnée, commence au chai un travail de mise en lumière, pour déceler les spécificités de chaque millésime. Il en résulte des vins harmonieux et équilibrés entre richesse tannique et rondeur.

    www.chateaulestroiscroix.com
  • Whispering Angel

    Whispering Angel

    De €18.00 - À €80.00
    Coup d'oeil
    Whispering Angel

    Whispering Angel

    €18.00

    Whispering Angel 

    Très aromatiques, tout en finesse et sans excès. La bouche est caractérisée par une très belle longueur et soutenue par une bonne acidité  qui confère une agréable tension à le vin.

    Raisins issus de la région de La Motte en Provence, parmi une selection des plus beaux terroirs environnants. Composés principalement de Grenache, Rolle, Cinsault, Syrah et Tibouren. Les raisins sont triés manuellement et par optique électronique.

    Eraflage et foulage léger à 7-8°C pour éviter l’oxydation. Jus de goutte et jus de presse vinifiés en cuve inox. « Bâtonnage » deux fois par semaine. Température contrôlée.

     

    Château d’Esclans

    Château du XVIIIème siècle situé dans la vallée des Esclans, à deux pas des Gorges de Pennafort, dans l’arrière-pays Varois, le Château d’Esclans est une belle demeure de style toscan bordée d’une allée de platanes. Sur ses caves, les plus anciennes de la région, s’élevait à l’origine un Château médiéval dont on peut encore apercevoir les vestiges. Occupé par l’armée allemande lors de la seconde guerre mondiale, il a ensuite été racheté successivement par plusieurs propriétaires jusqu’à être repris en 2006 par Sacha Lichine.

    Ce vigneron d’origine russe a fait ses classes dans le bordelais auprès de son père Alexis Lichine expert viticole et lui-même propriétaire. Associé à Patrick Léon, l’œnologue du Mouton Rotschild pendant 27 ans, Sacha Lichine a décidé de bouleverser le monde du vin en produisant des rosés haut de gamme et coûteux.

    Sa démarche tend vers une approche qualitative de la vinification du rosé. Les rosés Garrus et Les Clans se partagent le haut de l’affiche avec un vieillissement en fûts de chêne, un assemblage de grenache et de rolle et une robe à faire pâlir la tribu des rosés de Provence.

    http://www.chateaudesclans.com

Inscrivez - vous